Votre chronique - De nos concitoyens

Nombre de membres 5 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Ces billets sont disponibles en format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.mulhausen.alsace/data/fr-blog.xml

De nos concitoyens

Noce d'or des époux SPIESSER  -  par Doris_DELOR

spiesser.gif

Epis d'or pour les époux Spiesser


Récemment M. le Pasteur et Mme Spiesser de Mulhausen ont eu la grande joie de fêter leurs noces d’or.

Pour célébrer ces 50 années de vie commune la fête est reportée au mois de décembre où leur fils Patrick, qui réside aux Etats-Unis, pourra rejoindre sa famille pour quelques jours. Les époux Spiesser se réjouissent de réunir tous leurs enfants à cette occasion. Le maire René Schmitt et ses adjoints leur rendront visite à ce moment-là pour leur présenter leurs meilleurs vœux et remettre un cadeau au nom de la municipalité.

M. Jean-Jacques Spiesser est né à Mulhausen le 06.11.0936 au foyer des époux Frédéric Spiesser et Marguerite née Scherrer. Il a grandi au foyer parental en compagnie d’une sœur.

Mme Liselotte Spiesser est née le 03.12.1934 à Laasnig (Allemagne, région de Niederschlesien rattachée après la guerre à la Pologne) au foyer de Linder Alfred et Klara née Schuch. Aînée de 4 enfants, elle a connu un parcours mouvementé durant sa jeunesse. Son père incorporé dans l’armée allemande et porté disparu, sa maman a fuit courageusement avec ses enfants devant l’avancée des troupes russes. Ils n’ont plus jamais eu de nouvelles de leur père. Une première étape a eu lieu à Amberg en Bavière où la famille a résidé durant 9 ans. Ensuite ils ont déménagé à Karlsruhe. Liselotte a soutenu sa maman en travaillant dans des familles à Wiesbaden.

En 1950 après l’école primaire, Jean Jacques Spiesser a réussi le concours d’entrée au Collège technique Industriel à Colmar et a suivi une formation aux métiers du bois validé par un brevet industriel. Il a ensuite exercé son métier dans différentes entreprises durant quelques années. En janvier 1957 il a été appelé sous les drapeaux pour effectuer son service militaire en Algérie durant 2 ans ½. Cette guerre a été pour lui un tournant dans sa vie. Rapatrié sanitaire, il a décidé durant sa convalescence de changer radicalement de voie et de faire des études de théologie en vue de devenir pasteur. De tout temps impliqué dans sa paroisse, il a suivi les conseils de son pasteur de l’époque, le pasteur Sigwalt. Grâce à ses études préalables il a pu obtenir une équivalence au baccalauréat et s’inscrire à la Faculté de théologie de l’Université de Strasbourg.
Etudiant, il a été envoyé à des rencontres internationales de jeunes au Centre Culturel Chrétien à Arnoldshain (Allemagne) où se retrouvaient des jeunes français, hollandais et allemands pour « Jeter les ponts par-dessus les frontières pour se réconcilier ». Liselotte faisait partie de la délégation allemande et c’est ainsi qu’ils ont fait connaissance et tissés leurs liens.

Le couple s’est marié à Mulhausen le 04.11.1961 et a habité à Strasbourg. De leur union sont nés quatre enfants : Patrick a émigré avec sa famille aux Etats-Unis, Sabine a fondé son foyer à Strasbourg, Daniel à Reichstett et Agnès à La Wantzenau. Huit petits enfants font la fierté de leurs grands-parents

Durant leurs 50 ans de vie commune M. et Mme Spiesser ont partagé beaucoup de joies et affronté bien des peines.
Pendant les études de son mari Mme Spiesser a travaillé comme couturière. Elle a été un soutien sans faille pour son mari et ses engagements.
Le premier poste du pasteur Spiesser a été la paroisse de L’Hôpital (Moselle) en 1966, suivi de Duntzenheim en 1974 et Dossenheim-sur-Zinsel en 1988. Le couple a œuvré dans les différentes paroisses et a été disponible pour les paroissiens chacun dans son domaine.

Les premiers signes de la maladie sont apparus à Dossenheim et le pasteur a dû écourter sa carrière. Il a pris une retraite anticipée en 1993 à l’âge de 57 ans. Ils se sont installés à Mulhausen dans la maison familiale. Son épouse est aux petits soins pour lui et l’entoure de toute sa sollicitude
Chacun a connu des alertes sérieuses depuis. Leur vie spirituelle leur donne des forces pour les surmonter. Ils aiment le jardinage, les fleurs et apprécient une vie calme proche de la nature.
Publié le 13/11/2011 @ 19:35   Tous les billets  Prévisualiser...  Imprimer...  Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Fermer De nos concitoyens

Fermer Bi uns - Chez nous

Fermer Lu dans les DNA

Fermer Eglise

Fermer Necrologie

Fermer De nos associations

Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
08-2017 Septembre 2017 10-2017
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Billets des amis
Vous êtes ici :   Accueil > Votre chronique > De nos concitoyens
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre code secret


  Nombre de membres 5 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Nous...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
ETPt
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑