Votre chronique
Tous les billets
DébutPrécédent10 pages précédentes [ 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 ] 8 pages suivantesSuivantFin
La Ste Barbe  -  par Christine_SCHMITT

SteBarbe.jpgS'Barbera fest

La fête de la Sainte Barbe de la section Bischholtz/Mulhausen et des amicales des sapeurs-pompiers respectives s’est déroulée samedi 1er décembre 2012 à la salle polyvalente de Mulhausen. Comme il est de coutume les deux municipalités, qui ont été invitées, se sont associées à ce moment.

Le nouveau président de l’amicale de Mulhausen élu en 2012, Martial Lerley, a prononcé les mots d’accueil et de bienvenue et a fait observer une minute de silence en mémoire de leurs camarades disparus. Le chef de section et Président de l’amicale de Bischholtz, Michel Reinhardt a lui aussi souhaité la bienvenue à tous pour fêter leur patronne « Sainte Barbe ».Tout d’abord il tenait à remercier l’ensemble du personnel de la section pour leur engagement au service de la population tout au long de l’année 2012. Sur les douze derniers mois onze sorties ont été enregistrées.

Beaucoup d’heures de formation et de recyclage sont effectués tout au long de l’année afin de pouvoir offrir aux citoyens un service à la hauteur de leur attende. La seule ombre au tableau est malheureusement l’effectif qui se réduit d’année en année, mais une lueur d’espoir se ravive puisque la section a la chance d’avoir deux nouveaux JSP (Jeune Sapeur-Pompier) qui ont été particulièrement ovationnés lors de la soirée, Florian Diviné de Mulhausen, 12 ans, et Nathanaël Reinhardt de Bischholtz, 11 ans, auxquels il a été souhaité une belle et longue carrière chez les sapeurs-pompiers.
Avant de passer la parole aux maires, qui sera suivi de la remise des distinctions, le chef de section tenait à remercier toutes celles et ceux qui les soutiennent tout au long de l’année lors de leurs manifestations et en particulier les épouses pour leur compréhension lorsqu’ils s’absentent pour les différents cycles de formation et recyclage. La parole a ensuite été donnée aux maires respectifs. Jacqueline Leonhart, maire de Bischholtz, a relaté la cérémonie de remise de médailles, d’insignes et d’arrêtés de promotion qui s’est déroulée au siège du SDIS le 19 juin 2012 à laquelle elle a participé.

Elle a eu l’honneur de pouvoir remettre la médaille d’or pour 30 années d’engagement volontaire à l’adjudant-chef Michel Reinhardt lors de cette cérémonie émouvante et impressionnante de par son aspect presque militaire. Quant au maire de Mulhausen, René Schmitt, il a souligné l’importance d’avoir une équipe de proximité, qu’il a d’ailleurs côtoyé à l’une ou l’autre reprise un dimanche de match de foot à Mulhausen.

Il a également félicité et encouragé les deux JSP à poursuivre dans cette voie et éventuellement convaincre d’autres copains ou copines à les rejoindre.
Avant de passer à table Thierry Spach et Pascal Miller de Bischholtz ont été décorés de la médaille d’argent pour 20 ans de service. Quant à Patrick Krause de Bischholtz, il a été promu caporal et les nouveaux galons lui ont été remis.
La soirée très conviviale s’est poursuivie autour d’une bonne table et d’une bonne ambiance entrainée par les musiciens du groupe des « Zinseltaler ».

Publié le 11/12/2012 @ 16:44  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
La St Martin des écoliers  -  par Christine_SCHMITT

Stmartin1.jpgUne tradition respectée

Cette année encore, les représentants des parents d’élèves de l’école maternelle du RPI (Regroupement pédagogique intercommunal) de Schillersdorf, Mulhausen et Bischholtz 

Stmartin2.jpg

ont organisé une marche de la St Martin.

La légende de St Martin, moine bienfaisant au service des pauvres et des malheureux, est toujours encore vive chez les écoliers du nord de la France.

Chaque année, les écoliers y fabriquent de superbes lanternes dans des betteraves et vont dans les dunes avant de retrouver St Martin et son âne pour un défilé dans la ville où ils reçoivent des petits pains.

Chez nous, les élèves ont confectionné leurs lampions décorés de souris, oursons, hérissons etc.. à l’école maternelle.

Puis rendez-vous était donné à la salle polyvalente de Schillersdorf pour les enfants et les familles qui ont pu acheter un lampion. Avant le départ, une institutrice a lu la légende de St Martin dont la fête a lieu le 11 novembre

.Sous la conduite d’un St Martin vêtu d’un long manteau et coiffé d’un grand chapeau, le cortège a sillonné le village à la lueur colorée des lampions.

Dans certaines rues, les habitants avaient même illuminés leurs fenêtres en l'honneur des enfants.

En cours de route un poney a symbolisé l’âne de la légende et les enfants ont eu droit à un morceau de brioche. Enfin toute la troupe a rallié la salle polyvalente où les bénévoles ont proposé soupe aux pois, knacks, boissons, café et gâteaux, dont les bénéfices ont été remis à la coopérative des écoles maternelles de Schillersdorf. Malgré le manque d'affluence, c'était une très belle soirée, appréciée par les parents et les enfants.

 

 

Publié le 11/12/2012 @ 16:16  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Le Beaujolais nouveau est arrivé !  -  par Doris_DELOR

bojole.jpgSoirée beaujolais nouveau

Pour la sixième année consécutive, l’Association Sports et Loisirs a reconduit sa soirée dégustation beaujolais nouveau.

Eh oui, au vu de l’affluence il semblerait bien que le 3ème vendredi du mois de novembre on aime déguster ce vin nouveau d’une autre région française à Mulhausen.

Le message a encore bien passé pour se donner rendez vous autour d’un petit plat bien local (crudités, jambon, saukaas, fernerkaas…) fait maison par des bénévoles ici remerciés pour leur implication.

Ce petit plat local, apprécié de tous, a permis de déguster les trois crus de beaujolais nouveau servis pour l’occasion autour de discussions entre voisins, collègues et encore amis. Merci à tous ceux qui ont répondu présent, aux membres de l’ASL qui étaient comme d’habitude à pied d’œuvre pour que cette soirée soit une réussite.

Rendez-vous est donné pour 2013 si la fin du monde ne vient pas faire des siennes. 

Publié le 04/12/2012 @ 18:53  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Cochonailles en TGV  -  par Doris_DELOR

octaine01.jpgSortie d'automne

Récemment, l'Amicale des Ainés de Mulhausen et Environs avait invité ses membres et sympathisants pour leur dernière  sortie de l’année.

 

Traditionnellement c’est le rendez-vous des cochonnailles, très prisé  par les participants. Fort de 38 personnes, le groupe a d’abord consacré la matinée à deux visites, très différentes,  à Saint Jean Saverne.

La première halte a eu lieu à l’Abbatiale St Jean Baptise où un guide attendait le groupe. Il a d’abord présenté l’extérieur de l’édifice et évoqué l’abbaye construite au 12ème siècle pour accueillir une communauté de sœurs bénédictines. Les conflits des différents siècles avaient très endommagé l’ensemble et l’édifice a été remanié au 17e et 18e siècle. Seule a été conservée la nef romane de l’église dotée d’une tour-porche. Les bâtiments des sœurs, la maison du receveur ont été reconstruits fin du 18e siècle. Lorsque l’abbaye ferme ses portes, l’abbatiale est promue église paroissiale et réaménagée intérieurement en décor et mobilier baroque dont le maître-autel, la chaire en bois polychrome et le buffet de l’orgue.octaine02.jpg

 

La deuxième visite a été pour la Maison de l’Information de la LGV Est-européenne.  Les maquettes, animations et explications détaillées ont vivement intéressé les participants, d’autant que de gigantesques travaux de génie civil nécessaire à cette ligne nouvelle ont lieu dans la proche région. La projection de films sur grand écran montrant le déroulement et le calendrier des travaux a été très instructif. Le bus avait longé le chantier du tunnel de Saverne et les monticules de terre rouge témoignaient du grès des Vosges extrait.

Ensuite, destination La Hoube pour de succulentes et plantureuses cochonnailles. Tous les convives ont fait honneur à ces plats toujours appréciés.

Publié le 12/11/2012 @ 11:13  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Les époux RIEHL - 60 ans de mariage  -  par Doris_DELOR

RIEHL-60-ans-de-mariage.jpgNoces de diamant pour Madeleine et Fritz Riehl

Entourés de leur famille et amis, M. et Mme Riehl ont eu la grande joie récemment de célébrer leurs noces de diamant.
Le maire R. Schmitt et les adjoints Ph. Riehl, fils des jubilaires et P. Koehl  leur ont présenté leurs meilleurs vœux et félicitations pour ces 60 années de vie commune, et leur ont offert une corbeille garnie  au nom de la municipalité.

 

  M. et Mme Riehl sont nés tous deux à Mulhausen. Fritz est né le 20.10.1929 au foyer de Frédéric Riehl et Catherine Bach. Madeleine a vu le jour le 15.01.1934 au foyer de Georges Karcher et Marguerite née Schuhler. Fritz a grandi avec un frère cadet et Madeleine entourée de deux frères et d'une sœur.
Le jeune couple s'est marié le 25.10.1952 à Mulhausen. De leur union sont nés deux fils qui habitent également dans la commune : Bernard a fondé un foyer avec Rose Schalber et Philippe a épousé Christa Weinmann. Trois petits-fils et une petite-fille font la joie de leurs grands-parents, deux arrière-petits-fils Théo et Martin sont leurs rayons de soleil.

Fritz et Madeleine Riehl ont toujours vécu et travaillé au village. Seul le service militaire, effectué d'octobre 1949 à janvier 1951 en Algérie à Tlemsen, a tenu Fritz éloigné de Mulhausen. Dès leur jeune âge ils ont participé au travaux de la ferme de leurs parents. Ils se sont installés dans la maison paternelle de M. Riehl et ont développé et agrandi l'exploitation agricole.

 

Fritz Riehl était fortement impliqué dans la vie associative et communale. Il a fait partie jusqu’à la limite d’âge du corps des sapeurs pompiers,  était membre du conseil municipal durant 5 mandats consécutifs et durant de longues années du comité de la coopérative laitière.

Six décennies de vie commune, quel bail et que  de joies et de peines partagées. Les jubilaires ont la chance de passer leur retraite dans d’assez bonnes conditions physiques et morales. M. Riehl, toujours actif, travaille au jardin  et entretient ses vergers et sa propiété. Mme Riehl n'a guère le temps de s'ennuyer. Depuis toujours sa fibre artistique lui a fait aimer le bricolage, la peinture et les travaux d'aiguilles. Elle est également membre du comité de l’amicale des aînés, où tous deux participent avec plaisir aux rencontres. La prochaine réunion mensuelle leur sera dédiée.

Publié le 06/11/2012 @ 18:39  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Merci à nos sponsors  -  par Anthony_SCHMITT

Merci aux sponsors 2012 du FCM

Deux autres nouveaux jeu de maillots (après ceux du Crédit Agricole en avril) ont été offerts cette année au FCM : merci à la Halle aux Vins de Uberach et au Crédit Mutuel :

maillot2012.jpg

En outre merci au Crédit Mutuel, à Pizza Lens et au Supermarchés matchs pour les panneaux publicitaires apposés à la main courante :

panneau2012.jpg

Toujours plus d'infos et résumé des matchs sur http://fcmulhausen.wordpress.com/

pour le FCM, Anthony SCHMITT

 

 


 

Publié le 27/10/2012 @ 15:25  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
La fête des récoltes  -  par Christine_SCHMITT

culterecolt1.jpgLa fête des récoltes - un culte familiale et festif

La paroisse protestante de Mulhausen a fêté les récoltes ce dimanche 14 octobre lors d’un culte familial et festif. Une célébration intergénérationnelle donc à l’occasion de la fête d’action de grâce pour les récoltes. Les enfants ont apporté des fruits et des légumes du jardin pour partager ce qu’ils ont, et remercier Dieu d’avoir été aussi généreux.

Et si on apporte tout ça au culte devant l’autel, c’est pour dire notre admiration et notre reconnaissance à Dieu pour toutes les merveilles de la nature et pour toutes les merveilles de sa Création , tel était le thème de ce culte célébré par le Pasteur Renaud Koeniguer et animé par les enfants de l’église des enfants Les enfants ont présenté le récit du premier chapitre du livre de "Genèse" qui rapporte l'histoire de la création de la terre, des végétaux, des animaux puis de l'homme, telle que Dieu l'a faite.culterecolt2.jpg

Une création en six jours relayée en images par les plus petits, de la lumière aux ténèbres (jour et nuit), le ciel et l’océan, puis l’apparition de la terre ferme. La végétation y prend forme, les astres et planètes suivent avant la création des oiseaux, des animaux marins et le 6 è jour la création des espèces animales terrestres et enfin de l’homme et de la femme à l’image de Dieu.

Les trois chants des enfants, « qui a créé le monde », « tu es le créateur » et « tu as créé », sont autant de paroles pour nous le rappeler. Un clin d’œil aussi à Yann Burckel, 6 ans, pour son solennel interlude musical à la flûte. La méditation du Pasteur qui a suivi peut se résumer ainsi "Dieu est-il écolo ? ". L’occasion de réfléchir au sens du respect de la Création à partir du livre de la Genèse et du livre du Lévitique. Le respect de l'environnement s'inscrit dans un cadre beaucoup plus large : celui du fameux "respect de la vie" dont parlait Albert Schweitzer.

La Bible ne parle pas d’écologie, terme qui n’existait évidemment pas à l’époque, mais plutôt de respect de la vie. Le respect de la Création s’inscrit dans un cadre beaucoup plus global, celui du commandement d’amour résumé par Jésus-Christ.
Cette notion de respect de la vie fut la grande découverte d’Albert Schweitzer. Pour lui, en respectant la vie et en protégeant notre planète nous faisons un geste d’amour vis à vis de notre prochain, de nous-mêmes, de Dieu, et surtout de nos enfants. 

Publié le 27/10/2012 @ 15:18  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
La sortie automnale des Ainés  -  par Doris_DELOR

09sortieAines.jpgDu vison...au cactus, un programme chargé pour nos Aînés

Près d’une cinquantaine de personnes ont participé à la sortie très variée et intéressante organisée récemment par l’Amicale des Aînés de Mulhausen et Environs.

 

La première visite a été l’élevage de visons de M et Mme Claude Simon à Gumbrechtshoffen : situé à quelques kilomètres seulement de notre village  c’était une découverte pour presque tous les participants. Les explications du couple étaient très intéressantes : leur exploitation compte 15 000 visons blancs, bruns ou noirs. Ces petites bêtes semblent inoffensives, en fait ce sont des carnivores aux dents acérées élevés pour la beauté de leur pelage. Actuellement elles perdent leur pelage d’été, dans les prochains mois leur belle fourrure d’hiver va s’installer. Après l’abattage, les peaux séchées seront livrées à Copenhague où est centralisé la vente aux enchères aux pelletiers.

La prochaine étape a mené le groupe au cimetière milita

ire allemand et au Centre Albert Schweitzer à Niederbronn les Bains. Le cimetière regroupe plus de 15 000 tombes de soldats tombés lors de la 2ème guerre mondiale dans l’Est de la France. La vue de toutes ces croix est impressionnante. Le Centre Albert Schweitzer a acquis un important fond documentaire sur les destins des soldats qui y reposent. Ils reçoivent les familles, mais réalisent également un important travail pédagogique pour la paix dans le cadre de « classes découvertes ou transplantées », aussi bien allemandes que françaises. Les élèves ont accès aux dossiers des soldats, aux archives, ils sont sensibilisés à découvrir et comprendre l’histoire, s’interroger et s’exprimer.

 

Après la visite, les excursionnistes étaient attendus au restaurant Gimbelhof, avec vue sur le château du Fleckenstein,  où était servi un excellent déjeuner.

L’après-midi encore changement radical de destination : une incursion en Allemagne au Kakteenland à Steinfeld (Südpfalz).

09sortieAines2.jpgUne promenade dans d’immenses serres a permis d’admirer près d’1 million de cactus et de plantes exotiques. Au fil des allées on découvre les variétés les plus surprenantes, des mini-plantes aux cactus de plus de 3m.

 

Déjà l’heure du retour a sonné. La journée était agréable, les caprices de la météo n’ont en rien gêné le programme. Le prochain rendez-vous est donné aux membres et sympathisants pour la sortie cochonnailles le 7 novembre.
 

 
Publié le 04/10/2012 @ 18:00  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Les noces de diamants des époux DE GAIL  -  par Doris_DELOR

De-Gail-noces-diamant.jpgLes noces de diamants des époux DE GAIL

Entourés de leur famille, M. et Mme de Gail ont eu la grande joie récemment de célébrer leurs noces de diamant.
Le maire R. Schmitt et les adjoints P. Riehl et P. Koehl  leur ont présenté leurs meilleurs vœux et félicitations pour ces 60 années de vie commune, et leur ont offert une corbeille garnie  au nom de la municipalité.

M. Hubert de Gail est né le 28.11.1927 à Eclaron (Hte Marne) au foyer de Henri de Gail et Marie-Louise née de Baillon. Sixième d’une famille de sept enfants, il a grandi entouré de quatre frères et deux sœurs. Il a passé ses premières années surtout en Hte Marne et effectué chaque année un séjour à Mulhausen avec sa famille jusqu’en 1939.  Durant la guerre leur domaine est réquisitionné par l’armée allemande, il a souffert des combats et la maison était endommagée.

 

La famille de Gail est revenue s’installer en Alsace, à Plobsheim dans un premier temps, puis à Mulhausen en 1949.
Hubert de Gail a repris le flambeau de l’exploitation agricole de leur domaine après son mariage. Il a épousé Mlle Françoise La Marle à Pouilly sur Meuse le 30 août 1952.
Françoise La Marle est née le 26.09.1928 à Pouilly sur Meuse au foyer de Jacques La Marle et Hélène née Chottin. Troisième de cinq enfants, elle a grandi en compagnie de quatre frères. Son adolescence a été marquée par les années difficiles imposées aux habitants durant la guerre, elle a secondé ses parents dans leur exploitation agricole.

De leur union sont nés cinq enfants : Marie-France, André, marié avec Isabelle née Burckel, a pris la succession de l’exploitation de ses parents à Mulhausen, Michel, décédé à l’âge de 38 ans, Pierre et Odile. Sept petites-filles et deux petits-fils font la joie et la fierté de leurs grands-parents.

Durant ces soixante années de vie commune les jubilaires ont partagé beaucoup de joies et bien des peines. M. et Mme de Gail ont travaillé sans relâche à l’agrandissement et à la modernisation de leur exploitation. Un premier coup du sort les a touchés en 1970. Après une vaccination antirabique obligatoire suite au décès d’un jeune bovin de leur élevage M. de Gail est frappé de paralysie totale De longs mois d’hospitalisation et de rééducation l’ont immobilisé. Au bout de plusieurs années et beaucoup de courage et de ténacité il a recouvré petit à petit l’usage de ses membres tout en gardant de graves séquelles. Mme de Gail a vaillamment assuré la marche de l’exploitation, aidée par la famille et des agriculteurs voisins. Ils évoquent encore la solidarité dont les villageois ont fait preuve à leur égard. Le couple doit également affronter la maladie de Pierre et le décès de Michel, laissant 3 enfants dont ils s’occuperont beaucoup.

Malgré toutes ces épreuves les jubilaires sont heureux d’avoir pu rester ensemble et de fêter leurs noces de diamant. Malgré des alertes de santé,  Mme de Gail s'occupe de son intérieur et d’un petit jardin. Pour M. de Gail les activités au quotidien sont plus réduites. Ils s'intéressent aux évolutions de l'exploitation de leur fils et apprécient une vie calme et se soutiennent mutuellement.

Publié le 04/10/2012 @ 17:47  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Le messti 2012, une cuvée exceptionnelle  -  par Christine_SCHMITT

Messti 2012

Le troisième dimanche du mois de septembre est toujours très attendu, et pour cause, c’est le week-end incontournable du Messti !

Dès samedi soir le coup d’envoi a été donné par DJ Otto et la soirée « Summer Sensation » au cours de laquelle les organisateurs attendaient cependant plus de monde. Le grand « rush » est venu dimanche pour 14h, début du traditionnel cortège avec pour thème les « Carnavals du Monde ».

Grâce à une météo très agréable, les nombreux spectateurs dans les rues ont pu admirer les différents chars défiler dans le village. Les conscrits ont ouvert la voie avec leur drapeau,  précédant les « vahinés » pour le carnaval des îles.  Ont suivi les enfants du village qui ont laissé libre cours à leur imagination. Les jeunes de l’association intercommunale se sont déguisés pour le carnaval chinois avec chapeaux, costumes et banderoles chinoises. Le char des pompiers avait pour thème le carnaval de Rio avec des filles, peu épilées, qui arboraient cependant de belles tuniques en couleur qui se sont déhanchées sur des airs de samba.

L’amicale des aînés a réalisé un magnifique travail pour le carnaval de Venise avec une gondole fabriquée par leurs soins dans les moindres détails, masques et tenues de grande beauté. L’APP a proposé le carnaval de Köln avec confettis, qui ont laissé leurs traces dans les rues, et le FCM a suivi avec le carnaval alsacien en tenue traditionnelle et les 3 sangliers, emblème du village.

La Musique Harmonie d’Offwiller, toujours fidèle au poste, a animé le tout en musique et l’ensemble de ce beau monde s’est rendu chez le Maire, René Schmitt,  pour y partager le verre de l’amitié après remise du « Machdi Kueche » au Maire et aux Adjoints et des bouquets à leurs épouses.

A noter la 1ère participation du service animation du Pays de Hanau qui, sur une idée du maire, a rassemblé les jeunes de Mulhausen pour leur proposer de participer à cette manifestation. Après une 1ère rencontre qui s’est déroulée début juillet, les ados ont fait une sortie au bowling afin de faire plus ample connaissance puis se sont retrouvés début septembre pour réaliser la banderole et régler les derniers détails de leur participation.

La fête s’est ensuite poursuivie à la salle polyvalente dans une ambiance conviviale où les grillades ont toutes été écoulées en un temps record et les délicieux steacks et rosbeef ont régalé les amateurs. Les enfants ont trouvé leur bonheur sur les attractions foraines et la coulisse a dansé au rythme de l’orchestre Pep’s.


Lundi soir, « l’effet machdi » a atteint son apogée pour le Hariowe autour de l’orchestre Reflex qui a fait chavirer la salle dans une ambiance du tonnerre. En somme, tant au niveau du monde, du nombre de repas servis qu’au nombre de fûts de bières tirés, cette édition 2012 du Messti de Mulhausen a été une grande réussite dans une ambiance toujours bon enfant !

Publié le 25/09/2012 @ 17:11  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
DébutPrécédent10 pages précédentes [ 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 ] 8 pages suivantesSuivantFin
Rubriques

Fermer De nos concitoyens

Fermer Bi uns - Chez nous

Fermer Lu dans les DNA

Fermer Eglise

Fermer Necrologie

Fermer De nos associations

Derniers billets
19/03/2018 @ 19:35
Wetz medda ...
21/01/2018 @ 19:47
Speckfest du FCM ...
20/01/2020 @ 16:48
Speckfest 2020 ...
26/01/2017 @ 19:31
Speckfest ...
17/01/2019 @ 16:38
Speckfescht ...
Derniers commentaires
Archives
08-2020 Septembre 2020 10-2020
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Billets des amis
Vous êtes ici :   Accueil > Votre chronique
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre code secret


  Nombre de membres 6 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Nous...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
dmpyK
Recopier le code :
 ↑