Vous êtes ici :   Accueil » L'Ertzgrueb » dépôt de matériaux inertes
    Imprimer la page...

L'Ertzgrueb - dépôt de matériaux inertes

ertzgrueb.jpgPour les gravas, branchages et autres matériaux inertes : oui…
les autres déchets et ordures : NON !
-
L’Ertzgrueb n’est ni un dépôt d’ordures, ni une Installation de Stockage de Déchets Inertes (ISDI) mais simplement un endroit qui peut accueillir, sous le contrôle d’un responsable de la municipalité, à des horaires bien définis, des matériaux inertes et gravats en faible quantité, et le dépôt des déchets verts (branchages, tontes, matières compostables,...).
Les dépôts « sauvages » d'ordures ménagères sont intolérables, et sont aux yeux de la loi un délit pénal qui expose le contrevenant à une amende prévue par le code pénal, en vertu des articles R610.5, R632.1, R633.8 et 644.2 allant de la 1ère à la 5ème classe selon la nature de la contravention — de quoi payer plusieurs voyages à la déchetterie d’Ingwiller qui accueille ce genre de déchets.
Nous faisons appel à votre sens civique, à votre conscience d’éco-citoyen, faisons un geste pour notre environnement.
Et pour la Ertzgrueb, merci de n’y déposer que les détritus autorisés et de les étaler de façon à permettre au suivant d’accéder et ceci exclusivement sous le contrôle d'une personne habilitée par la Commune.

Les horaires d'ouverture sont de mars à novembre, tous les samedis, de 13h30 à 14 heures. L'Ertzgrueb est fermée en hiver. En dehors de ces horaires, l’accès à l’Ertzgrueb ne peut  se faire qu’avec l’accord d’un responsable.

Petit rappel des consignes

Les branches et branchages , maximum 2 mètres de long, 20 cm d’épaisseur ou diamètre, sont à déposer à l’emplacement prévu et de telle sorte à ne pas entraver ou gêner les dépôts suivants.                  
Il en est de même pour les dépôts de matériaux inertes et des végétaux verts.

Tout autre dépôt, non expressément cité ci-dessus, est interdit et expose le contrevenant à des poursuites.


Date de création : 03/07/2022 10:39
Catégorie : Notre commune - Les services publics
Page lue 805 fois