Nos actualités

Idée reçue n° 8 : " Si la forêt amazonienne disparaît, je n’y suis pour rien moi !" - par Francoise le 04/02/2022 @ 06:00

deforestation.jpg«Si la forêt amazonienne disparaît, je n’y suis pour rien moi !»

L’Europe importe des matières premières, dont la production est à l’origine de la déforestation tropicale. C’est même le deuxième destructeur mondial de forêts tropicales, derrière la Chine, à cause de ses importations ! Chacun a donc une part de responsabilité dans la déforestation importée et les moyens d’agir, pour freiner le phénomène, notamment en changeant sa façon de consommer. 

Le rapport du WWF Arrêtons de scier la branche, établit des liens clairs entre la consommation de l'Union européenne et la déforestation.

Les importations de l’Union européenne représentent 16% de la déforestation liée au commerce mondial, ce qui en fait le deuxième destructeur mondial de forêts tropicales derrière la Chine mais devant l'Inde (9 %), les États-Unis (7 %) et le Japon (5 %). 

Au total, entre 2005 et 2017, les importations de l'Union européenne ont provoqué la déforestation de 3,5 millions d'hectares, soit la superficie de 5 millions de terrains de football. Ces importations ont représenté 1807 millions de tonnes de CO2, ce qui équivaut à 40 % des émissions annuelles globales de l'Union européenne.

Durant cette même période, les huit plus grandes économies européennes ont généré 80% de la déforestation importée par l’UE associée au commerce international. La France occupe la 6ème place dans ce classement.

Pendant cette décennie, le soja (31% de la déforestation importée de l’UE), l'huile de palme (24%) et la viande de bœuf (10%) sont les matières premières qui ont impliqué la plus grande déforestation tropicale importée par l’Union européenne, suivies des produits dérivés du bois, du cacao et du café. 

A ce jour, la majeure partie de notre déforestation importée provient du Brésil (30%), d’Indonésie (22%), d’Argentine (10%) et du Paraguay (8%).

 Le 17 novembre dernier, la Commission européenne a présenté un projet de législation visant à lutter contre la déforestation. Si le texte présenté inclut plusieurs dispositions utiles et attendues, il doit encore être renforcé pour écarter la déforestation du marché européen. La France présidera l’UE au premier semestre 2022 et endossera donc la responsabilité de faire adopter une législation ambitieuse. 

Sources :


Vous êtes ici :   Accueil > Nos actualités
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre code secret


  Nombre de membres 6 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Nous...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
dZWFZN
Recopier le code :
 ↑