Banner01.jpg

Banner02.jpg

Banner03.jpg

Banner04.jpg

Banner05.jpg

Vous êtes ici :   Accueil » Bénévoles, avis de recherche
    Imprimer la page...
Texte à méditer :   “Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir.”   François MITTERAND
En application de l’ordonnance n° 2021-1310 du 7 octobre 2021 portant réforme des règles de publicité, d'entrée en vigueur et de conservation des actes pris par les collectivités territoriales, et le décret n° 2021-1311 du même jour pris pour son application, la publication numérique des procès verbaux des séances du Conseil municipal ainsi que les arrêtés municipaux sont publiés dans la rubrique "Notre commune" - "Publication numérique".

Attention : grippe aviaire - risque élevé

Rappel des horaires d'ouverture de la mairie : l'accueil du public se fait le mardi de 16 heures à 19 heures, la permanence des élus se tient également le mardi soir de 18 heures à 19 heures. Les élus peuvent aussi recevoir sur rendez-vous. En dehors de ces heures, vous pouvez contacter le secrétariat de mairie par courriel mairie.mulhausen@wanadoo.fr, vous obtiendrez une réponse dans les plus brefs délais.

Bénévoles, avis de recherche

benevole.pngLes différentes associations locales sont toutes à la quête de cet espèce en voie de disparition que l'on appelait jadis le bénévole, alors si vous souhaitez embrasser cette carrière, je vous rappelle brièvement la définition du bénévole :

  
"Le bénévole (homo benevolus) est un mammifère que l’on rencontre surtout dans les associations où il se réunit avec ses congénères.
Les bénévoles se rassemblent à un mystérieux signal appelé : convocation. Le téléphone est un appareil beaucoup utilisé par le bénévole et qui lui prend beaucoup de son temps, mais il permet de régler les petits problèmes qui se posent au jour le jour.
L’ennemi héréditaire de ce bénévole est le « Yaka » (nom populaire) dont les origines, à ce jour, n’ont pu être déterminées. Le « Yaqua » est également un mammifère, bipède, mais il se caractérise surtout par un cerveau très petit qui lui permet de connaître trois mots : « Y à qu’à », ce qui explique son nom.
Le Yaka, bien abrité dans son anonymat, attend. Il attend le moment où le bénévole fera une erreur, un oubli, pour bondir et lancer sur lui son venin qui atteindra son adversaire au cœur et provoquera chez lui une maladie très grave : le découragement.
Les premiers symptômes de cette implacable maladie sont visibles très rapidement : absences de plus en plus fréquentes aux réunions, intérêt croissant pour son jardin et attrait de plus en plus fréquent pour un bon fauteuil et la télé.
Les bénévoles, décimés par le découragement risquent de disparaître et il n’est pas impossible que dans quelques années on ne rencontre cette espèce plus que dans les zoos où ils n’arriveront plus à se reproduire.
Les Yakas, avec leurs petits cerveaux et leurs méchantes langues, viendront leur lancer des cacahuètes pour tromper l’ennui. Ils se rappelleront avec nostalgie du passé si lointain où le bénévole abondait où ils pouvaient le traquer sans contrainte.
-
Alors, ne laissons pas les choses en arriver là. Que ceux qui se sentent encore l’âme d’un bénévole rejoignent les associations existantes, ou en créent de nouvelles, et que les autres les soutiennent pour éviter qu’un jour nous en arrivions à cette situation extrême où me tissus associatif disparait, ce tissus est fait du fil qui nous lie. Et sans lien social, note village ne sera plus qu'un immense dortoir !

Date de création : 03/07/2022 15:19
Catégorie : - Les associations
Page lue 160 fois